Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/09/2013

Ciney : le repas du conseil de police s’est déroulé dans les locaux de l’école des Forges

Inquiétudes et quelques pensionnés mis à l’honneur lors du souper de la zone de police

DSC_0001.jpgComme les années précédentes, le traditionnel repas du conseil de police s’est déroulé dans les locaux de l’école des Forges à Ciney, en présence du personnel de la zone de police Condroz-Famenne, des membres du conseil de police et de leurs conjoints et conjointes.Pour Patrick De Buck, chef de corps de la zone de police «la 6e réforme de l’Etat est sur les rails et va progressivement sortir son plein effet dès 2014.

Ce remodelage institutionnel affectera directement l’organisation et le fonctionnement de la Police Intégrée dans un contexte difficile et à l’avenir incertain. Ainsi la réforme de la justice consacre notamment l’agrandissement d’échelle de l’arrondissement judiciaire actuel en le calquant sur l’échelon national. Fort logiquement, la Ministre de l’Intérieur a proposé au Gouvernement dans son projet d’optimalisation de la Police fédérale d’épouser la même découpe pour les ressorts territoriaux des services déconcentrés de la police fédérale en maintenant un directeur coordinateur et un directeur judiciaire à leur tête. Ce nouveau séisme organisationnel et structurel dans le paysage policier a amené en juillet dernier les chefs de corps de la province de Namur à consigner dans un manifeste adressé à la Ministre de l’Intérieur leurs plus vives inquiétudes quant aux perspectives d’avenir de la police locale et plus singulièrement de la police de proximité.

DSC_0002.jpgEn effet, l’implémentation de ce nouveau modèle policer a nécessité en particulier au sein de la police locale, une acculturation qui n’a pas manqué de rencontrer des résistances. Face à ce défi gigantesque où nous nous évertuons à placer le citoyen au cours de nos préoccupations et qui requiert une certaine stabilité, nous subissons de plein fouet le syndrome de la réforme permanente qui affecte depuis plus de 1à ans de la Police Intégrée. Installés malgré nous au cour de cette tourmente, il nous faut en outre affronter les velléités croissantes de désengagement de deux de nos partenaires majeurs de la chaîne de sécurité : la Police Fédérale et la Justice. A l’heure où chaque denier est compté, ceux-ci lorgnent ostensiblement vers leurs voisins et plus précisément vers le dernier maillon de la chaîne que constitue la Police locale pour lui transférer quelques missions jugées encombrantes ou encore ne plus fournir l’appui auquel ils s’étaient engagés. Il en va ainsi notamment des constats de Police technique et scientifique, des enquêtes en matière de criminalité informatique qu’ils voudraient nous confier. Où encore, le Procureur Général de Liège plaide pour une mutualisation des membres des SER au niveau de l’arrondissement. Ils seraient placés sous la houlette du Procureur du Roi qui les engageraient probablement dans ses priorités. Quoiqu’il en soit, ces tribulations qui affectent l’échiquier de la sécurité pénaliseront en bout de course le citoyen car la Police locale n’aura d’autres recours que de réduire son offre de service à la population. Devant ce risque loin d’être hypothétique, je voudrais inviter nos édiles à s’opposer avec force à cette amorce de démantèlement de la Police Locale.

DSC_0003.jpgC’est donc dans ce contexte où de nombreuses incertitudes dominent que nous soumettrons le 25 septembre prochain le Plan Zonal de Sécurité 2014-2017 au conseil zonal de sécurité. Ce dernier consacre 3 priorités dans le domaine de la sécurité :

-       les cambriolages

-       la vitesse en agglomération

-       les incivilités

Une attention particulière sera aussi portée sur la problématique des stupéfiants. Chers collaborateurs et collaboratrices, je voudrais vous réitérer toute ma reconnaissance pour le travail souvent ingrat et pas toujours estimé à sa juste valeur que vous accomplissez au quotidien au profit du citoyen et des autorités.

DSC_0008.jpgIntervention de Luc Jadot

Luc Jadot, bourgmestre de Hamois et président du Conseil de Police a notamment comparé la police de proximité d’aujourd’hui avec les gardes champêtres d’antan : «nous sommes maintenant dans une police intégrée. Les méthodes ont changé, les moyens ont changé. Des empreintes digitales, nous sommes passés aux tests d’ADN. Sous-financée, notre zone a toujours besoin d’un appui de financement du fédéral, 68 % étant à la charge des communes ! A l’horizon, nous pointons des difficultés financières. C’est un combat de tous les jours au sein du conseil de police pour trouver des subventions complémentaires. Avec des moyens différents, on doit faire davantage. L’avenir est inquiétant mais nous voulons toujours offrir un service à la population. Il est important pour les hommes et femmes de terrain de faire la distinction entre l’essentiel et l’accessoire et d’avoir une attitude positive. Je salue votre travail effectué cette année

Quelques chiffres en 2012

-       diminution du volume global d’infractions constatées de 14%. Seul, deux figures criminelles sont en augmentation : les vols de voitures ou motos sont passées de 28 à 42 faits et la criminalité informatique progresse de 34 à 49 faits

-       les vols dans les habitations passe de 261 à 221 faits, en baisse de 15 % après une augmentation record de 114%. Ce fléau touche l’ensemble du Royaume où l’on recense un taux de 70 faits pour mille habitants (10 en Région wallonne, 8 en province de Namur et dans notre arrondissement)

-       132 accidents avec lésions corporelles au lieu de 122 et le nombre de tués est passé de 6 à 5. Les vendredis de 16h à 20h et les samedis et dimanches de 10h à 20h sont les plus meurtriers

-       dans le domaine des incivilités, les tapages se dégagent pour lesquels 20 sanctions administratives ont été rédigées contre 6 en 2011

Huile, A. Bethulée ....BIRON

http://ciney.blogs.sudinfo.be/archive/2013/09/23/inquietu...


http://gangstalkingbelgium.wordpress.com/please-donate/

 

6a00d83451b18269e2019aff15bb52970b-pi


Joelle milquet Belgium about stats and community terrorism

Free Search Engine Submission